Avec une maisonnette BeeHome, vous contribuez chez vous à la multiplication d’abeilles sauvages inoffensives et améliorez ainsi la pollinisation en France.

plus d'information

Découvrez l’univers des abeilles sauvages

Assistez à l’éclosion, à la pollinisation et à la nidification des infatigables abeilles maçonnes. Le minuscule dard des femelles est inoffensif, aussi bien pour l’Homme que pour les animaux.

Les abeilles maçonnes sont des abeilles sauvages qui vivent en solitaire. Contrairement aux abeilles mellifères, elles ne vivent pas en colonie: elles n’ont pas de reine, pas d’ouvrières, pas de nid de cire et ne produisent pas de miel.

Toutes nos maisonnettes pour les abeilles sauvages peuvent être installées à la ville comme à la campagne: ces insectes paisibles se sentent bien partout !

Elles ne sont pas non plus attirées par la nourriture sucrée ou salée: entièrement dévouées à leur progéniture, elles se nourrissent exclusivement de pollen et de nectar.

sujet-2-cut

LE PARRAINAGE D’ABEILLES SAUVAGES – UN VOYAGE PASSIONNANT

Le parrainage d’abeilles sauvages débute par l’achat via notre boutique en ligne d’une maisonnette pour abeilles sauvages BeeHome que vous recevez avec sa population de départ d’abeilles en hibernation – grâce au soin pour les abeilles sauvages en automne vos abeilles maçonnes bénéficient d’une hibernation optimale.

Découvrez le monde fascinant des abeilles sauvages en installant votre maisonnette dans votre jardin ou sur votre balcon. En plus d’être totalement inoffensives, les abeilles maçonnes sont les championnes de la pollinisation. Grâce à votre parrainage, vous contribuez directement à la pollinisation durable des plantes et cultures.

Boutique en ligne

BeeHome Classic

La maisonnette pour abeilles sauvages BeeHome Classic est un havre de paix pour les abeilles sauvages inoffensives.

BeeHome Observer

La maisonnette pour abeilles sauvages BeeHome Observer est dotée d’un tiroir supplémentaire et transparent.

Le parrainage d’abeilles sauvages - un voyage passionnant

Patenschaft_Ablauf

Avec votre BeeHome, vous recevrez une population de départ de cocons d’abeilles maçonnes. Placez-la sur votre balcon ou dans le jardin – que ce soit en ville ou à la campagne.

Au printemps, les abeilles maçonnes pollinisent les plantes dans leur milieu. Elles nichent dans la BeeHome et recueillent pollen et nectar pour leur progéniture

Vous pouvez observer sans danger les abeilles maçonnes de près et apprendre des choses fascinantes sur la vie de ces insectes.

Les abeilles maçonnes colmatent les nids avec de l’argile. Au cours de l’été, les progénitures se développent dans les cocons. À l’automne, elles commencent l‘hibernation et peuvent être transportées sans aucun problème.

Vous pouvez nous renvoyer le boîtier afin que nous libérions les cocons de parasites et prenions soin d’une hibernation optimale.

Au printemps, vous recevrez une nouvelle population de départ. En même temps, vos abeilles maçonnes apporteront une contribution indispensable à une pollinisation efficace et sûre dans les cultures françaises.

Les abeilles sauvages, les pollinisateurs oubliés

mauerbiene-3

Le cycle de vie des abeilles maçonnes
Les abeilles maçonnes sont des abeilles sauvages qui vivent en solitaire. Contrairement aux abeilles mellifères, les abeilles maçonnes ne vivent pas dans un état, n’ont pas de reine, pas d’ouvrières, pas de gâteau de cire et elles ne produisent pas de miel.

Après s’être accouplée à un mâle, chaque femelle construit son propre nid, par exemple dans une petite branche de bambou. Chaque alvéole d’incubation sera approvisionnée en pollen et nectar. Sur ce mélange, la femelle pond un œuf unique. Les alvéoles d’incubation sont scellées par un mince mur de terre glaise. Ce mur forme le sol pour la prochaine alvéole d’incubation. Les abeilles maçonnes emplissent les alvéoles d’incubation jusqu’à ce que le nid soit plein. Finalement, le nid est scellé par un épais bouchon de terre glaise. Les abeilles adultes meurent de manière naturelle, après environ deux mois de temps de vol.

mauerbiene-2

La propagation des abeilles maçonnes
L’abeille maçonne cornue (Osmia cornuta) est une espèce d’abeille sauvage indigène très répandue, que l’on trouve principalement dans les villages et dans les villes, et que l’on peut donc espérer rencontrer couramment dans ces endroits. L’abeille maçonne cornue, dont l’éclosion est l’une des plus hâtives au printemps, sort de son cocon dès les premiers jours chauds de mars. Elle est ensuite active jusqu’à la mi-mai, environ.

Une espèce voisine de l’abeille maçonne cornue, l’abeille maçonne rouge (Osmia bicornis), est encore plus courante et requiert un habitat similaire à celui de son espèce sœur cornue. Les abeilles maçonnes rouges ne prolifèrent qu’en avril et leur temps d’activité s’étend jusqu’à la fin du mois de juin.

mauerbiene-1

Les abeilles maçonnes sont tout à fait inoffensives
Les abeilles maçonnes, contrairement aux abeilles mellifères, ne sont pas agressives en général. On peut s’approcher de leurs nids et observer les animaux de très près sans danger. Les femelles possèdent bien un tout petit dard, mais elles ne l’emploient pratiquement jamais. Il faudrait vraiment leur forcer la main pour risquer d’être piqué. Contrairement aux piqûres d’abeilles mellifères ou de guêpe, la piqûre d’une abeille maçonne est à peine douloureuse, si elle devait toutefois se produire. Les abeilles maçonnes ne sont par ailleurs jamais attirées par la nourriture ou des boissons sucrées.

Questions fréquentes